Aux coques de smartphone

Motif libellule ou coccinelle. Rose fluo, bleu marine, rouge vif. Bleu-blanc-rouge, Union Jack ou Stars and Stripes. Soleil levant.

La moitié des Français possède désormais un téléphone intelligent, aux mille et une fonctions merveilleuses : réveil, boîte aux lettres, télécommande, lampe torche, (téléphone), messager, cartographie satellitaire, boussole, réseau social, chien de chasse…

Il faut le protéger. Voici donc les coques d’iPhone, Samsung, et autres Dokia. Vous avez sûrement aperçu ce modèle noir, terriblement banal. Le noir. Oubliez-le ici, car sur les rayonnages vous trouverez, pour 2, 5, 10 ou 15€, voire plus (certains modèles incrustés de cristal), la clé de votre personnalité retrouvée. De tous les tons, de toutes les textures, de tous les styles, pour tous les goûts, pour tous les âges. Vous êtes plutôt Beethoven ? Prenez la clé de sol. Plutôt champêtre ? Prenez le modèle vache. Sans compter la coque à piques qui doit dissuader les voleurs et attire les Goths.

Cela fait peu de temps que le métier existe, mais la concurrence s’intensifie, venue d’internet, ou des magasins de téléphonie ou d’électronique qui tentent maintenant de tout vendre. On y vend du produit de base ; ici, c’est pour ceux qui veulent aller plus loin. Généralement les clients ont le dernier en date, alors on ne s’embarrasse pas de vendre pour les modèles précédents. De toute façon, le téléphone, ça va vite.

Les produits pour les connaisseurs, les collectionneurs et les aficionados,pour ceux qui ont du goût, qui suivent la mode voire la précèdent et qui ne se contentent pas du moindre effort, la coque pour client exigeant, c’est ici. On a des centaines de modèles, mais une vitrine contient les trésors : des coques incrustées de strass en crystal, des coques recouvertes d’argent, même d’or. Des coques en bronze. Etc.

Bien sûr, il y a aussi le genre vulgaire. Hello Kitty. Superman. Madonna. Rasta. Jamaica.

La Chine est maîtresse du produit et de son commerce ; c’est de là que tout vient. Il faut s’y approvisionner d’une manière ou d’une autre.

Deux vendeurs, jeunes, branchés, travaillent debout ; leurs cheveux sont gominés. Parfois, ils vous renseignent. (Généralement les produits parlent pour eux-mêmes.) Ils écoutent de la pop toute la journée. Rihanna, Madonna, Shakira. Par moment, l’un d’entre eux se demande si à la longue ça rend débile, mais bon, ils ré-écoutent toujours l’album d’avant. Ca sent le plastique. Ca sent aussi le gaz d’échappement, voitures et mobillette, car la rue est étroite et très passante.

Ne doutez pas que la coque d’iPhone est une protection, une assurance-vie, pour un produit qui vaut cher et qu’il faut protéger. Déjà qu’on vole ça comme des petits pains, si en plus vous le faites tomber, et qu’il se casse, vous êtes mal. Vous êtes ici ? Bien. C’est que vous vous en rendez compte.